Le harcèlement moral au travail

Le harcèlement moral est un véritable délit puni par la..

Le harcèlement moral au travail

Le harcèlement moral est un véritable délit puni par la loi française. Cela a généralement pour conséquence de dégrader les conditions de travail des salariés au quotidien. Que ce soit dans le secteur privé ou public, la loi est exactement la même. Les stagiaires sont également protégés par la loi au même titre que les salariés ou les agents publics. Nous vous proposons de découvrir ici ce que vous devez savoir juridiquement parlant sur le harcèlement moral.

Définition du harcèlement moral

Le harcèlement moral se manifeste souvent pas des actes répétés que ce soit des remarques, des intimidations, ou encore sous la forme d’insultes. Au travail, le harcèlement moral a été pendant très longtemps tabou, et de nombreux cas restent impunis. Les conditions de travail sont ainsi dégradées fortement, et de nombreux risques font alors leur apparition. Les droits et la dignité du salarié sont directement atteints, la santé physique et mentale peut se dégrader, et l’avenir professionnel peut être compromis.

N’oubliez pas que le harcèlement moral est puni par la loi et qu’il est totalement interdit.

 

Que faire ?

Si vous êtes victime de harcèlement moral, vous devez agir et surtout ne pas vous laisser faire. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez contacter le CHSCT s’il existe. Si ce n’est pas le cas, faites le savoir au représentants du personnel. Ils sont alors disposés pour vous aider dans toutes vos démarches. Dans un second temps, vous pouvez contacter directement l’inspection du travail. Le harcèlement moral pourra alors être immédiatement constaté sur place, et le dossier sera ensuite transmis à la justice.

Une médiation est possible entre les deux parties avec parfois un changement de poste à la clé. Cependant, la médiation n’est pas la meilleure solution face à un employeur pratiquant le harcèlement moral. La confrontation est souvent très difficile pour la victime.

Vous pouvez saisir directement les prud’hommes si besoin pour faire constater toutes les conséquences de ce harcèlement moral sur votre vie professionnelle et parfois même personnelle. Essayez alors de recueillir des témoignages et toutes sortes d’autres preuves. Sachez que vous disposez de 5 ans pour saisir les prud’hommes pour harcèlement moral.